Stockage d’énergie solaire sous l’œil de Pléiades

Au cœur de l’Andalousie, à 1 100 m d’altitude, le complexe solaire d’Andasol bénéficie de conditions d’ensoleillement idéales pour produire de l’électricité. Même la nuit !Sur cette image acquise en mars 2014 par les satellites Pléiades, les 3 centrales solaires espagnoles d’Andasol apparaissent clairement. Chacune d’une capacité de 50 MW, ces 3 centrales utilisent, non pas des panneaux photovoltaïques, mais des miroirs rectangulaires creux pour exploiter l’énergie de notre étoile.

L’œil de Pléiades

Ces miroirs dits « cylindro-paraboliques » sont disposés par groupe de 4 sur des rangées orientées Nord-Sud (bien visibles sur l’image). Ces rangées basculent au cours de la journée selon un axe Est-Ouest pour suivre la course du Soleil. Les miroirs concentrent ainsi en permanence les rayons solaires sur un liquide pouvant se réchauffer jusqu’à 400°C.

Au centre des 3 centrales se trouve le « bloc usine » où l’énergie thermique est transformée en électricité : le liquide réchauffe de l’eau qui se vaporise, fait tourner une turbine qui entraîne un alternateur.

Plus original, au dessus des 3 « blocs usines », on découvre le sommet de 2 réservoirs cylindriques. Ces réservoirs de 36 m de diamètre et de 14 m de haut contiennent 28 000 tonnes de sels fondus capables de stocker la chaleur la nuit et par temps couverts durant une durée maximale de 7,5 h. Première centrale solaire thermique mise en service en Europe en novembre 2008, Andasol-1 a été le premier site au monde doté d’une telle capacité de stockage.

Autre regard sur l’image : si vous zoomez sur les terrains rouge-orangé – riches en minéraux ferreux –, vous pourrez voir des champs d’oliviers. L’Andalousie est la première région productrice d’olives en Europe.

Focus : Pléiades est un système français d’observation optique composé de 2 satellites identiques : Pléiades-1A lancé le 17 décembre 2011 et Pléiade-1B lancé le 1er décembre 2012. Ce système a été développé sous la responsabilité du CNES. Il a été construit et est opéré par Airbus Defence and Space.